BREIZH CARNA CLUB 2016 - LP

Street Fishing de Betton 2017 vu par Max

Cela fait maintenant 1 an et demi que je fais parti du Breizh Carna Club et c’est toujours avec étonnement que je constate l’engouement pour les événements organisés par l’asso.

On est le samedi 14 octobre, à Betton, changement de décor du coup pour le street qui s’était établi à Redon depuis un petit moment. On pourrait penser trouver une population différente, plus locale, que nenni, on a certes des têtes différentes mais aussi des fidèles à l’événement à l’image des gars du Float-tube du Don. C’est aussi l’occaz’ de voir de nouvelles têtes et de faire leur connaissance.

Bien que connaissant un peu le secteur (2 ans de vie étudiante dans la commune d’à côté), pour préparer ce street, j’avais effectué, avec l’ami Nicolas et Bastien, un préfishing 2 semaines avant la compet. Un temps exécrable pour cette demi-journée, ou nous avions trouvé les perches sur la partie rivière (les secteurs comprennent une partie rivière, une partie canal et une partie étang) en grattant dans nos pieds sur des leurres de 2 à 3 pouces. On avait laissé beaucoup de poisson au fond en loupant beaucoup de touches. Nicolas n’avait pas réussi à mailler ce jour-là et Bastien avait réussi à nous faire un petit bass et une perche sympa. C’est en revanche une pêche que j’affectionne bien et qui me rappelle les sorties toulousaines à la recherche des grosses perches du canal du midi à coup de microjig dans les racines de platanes en mode power fishing (pas plus de 3 passages par poste puis on bouge). Pour ce préfishig on a aussi essayé de pêcher plus gros mais rien pas l’ombre d’un bec ni d’un sandre.

Revenons donc au 14 octobre, la météo annonce une journée estivale, mais c’est sous un brouillard épais et plutôt froid qu’on est accueilli à coup de café et croissant avant le briefing. Le règlement basé sur les mailles 2017 et le préfishing réalisé oriente ma pêche sur les perches. Nicolas fera le même choix puisque nous nous suivrons pendant toute la compet’. Pour ce street j’ai prévu assez light comparé à certaines fois ou en cherchant un peu plus gros je me suis vautré. J’ai donc pris 2 cannes avec moi et une au chaud dans la voiture en cas de changement de pêche en cours de journée. J’ai apporté une UL assez fast avec scion plein, une ML plus molle destiné au drop shot et en réserve une M.

Je tire le secteur 1 et suis en binôme avec Josselin, un militaire parisien ayant un pied à terre en Bretagne et qui avait entendu parler du street via un réseau social très connu… Josselin est plutôt un habitué des pêches fortes, il démarre donc en mode brochet avec spinner et gros souples. Je suis leader la première heure et demi. Josselin, ne connaissant pas le coin, me déléguera le leadership toute la journée. On démarre sur la partie rivière directement à proximité du point de rassemblement. Je loupe rapidement un poisson et fais dans les 5 min suivantes une perche maillée. Nicolas est à proximité  et gratte également les bordures à coup de rvs  2’’ tandis que je suis sur un microjig de 2,5g avec en trailer un worm de 3’’. On enchainera les poissons la première heure et demi, Nicolas avec une perche maillé et un quota perche (comptabilisation des poissons non maillés avec coef 0,5), Moi avec une perche maillé et également un quota. Josselin quant à lui piquera uniquement un broc de 50 qu’il décrochera sur un spintail. Nous sommes que2 binômes sur le tronçon de rivière et la stratégie nous conforte surtout que la pêche n’a pas bougé depuis le préfishing. La deuxième moitié de matinée sera en revanche moins jolie, le soleil pointe et l’atmosphère se réchauffe mais les touches cessent quasiment. On fera 1 ou 2 perches mais qui ne permettent pas d’améliorer le quota. Josselin tente un petit souple que je lui ai donné mais il clairement pas à l’aise sur cette pêche «fine » comme il le dit ;). Les échos à droite à gauche ne sont pas terribles non plus, peu de poissons maillés, 2 jolis poissons piqués sur le plan d’eau mais pas sorti de l’eau.

Il est midi, les estomacs grondent et les discussions vont bon train autour de la table. Au classement intermédiaire Nico est 1er et je suis 2ème et tout ça ne tient qu’à une perche maillé complété de 5 non maillées.

L’après-midi redémarre et direction le parcours canoë toujours sur la rivière. Les échos du matin sont moins favorables sur ce parcours que sur le précédent. L’objectif est de pêcher les trous se trouvant derrière chaque radié. On y retrouve Nico et son binôme qui enchaineront de perches non maillées le long du seuil. Son binôme équipé d’une imitation de larve de libellule trouvera les perches et en enchainera tout l’après-midi. Dans mon cas, je ne trouve pas de poissons sous ce seuil. On reste donc sur la rivière mais on descend. Je décroche une perche maillé, puis trouve 2 perches maillées (qui font du bien !), entre une casse sur un chevesne venu se saisir de mon microjig (à cause d’un ferrage un « peu » trop appuyé :D ) et d’un broc trop petit (non maillé et <40cm) pour être comptabilisé et une bonne poignée de perches non maillées. Suite à la prise d’une perche maillée je propose à Josselin de remonter le LS que je lui ai passé le matin de faire un passage où je viens de toucher mon poisson afin d’ouvrir son compteur, il piquera au premier passage une perche qui semble correct mais la décrochera. De l’autre côté radio pêche n’est pas terrible : beaucoup, voir que des poissons non maillés sur l’après-midi et essentiellement des perches.

10 min avant la fin on rentre au point de rassemblement, plein les pattes mais avec le sentiment d’avoir passé une journée sympa avec pas mal de touches et de poissons (petits pour la plupart).

A l’annonce du résultat, le verdict tombe et je suis remonté en première place grâce à mes 2 perches maillées de l’après-midi. Le Binôme de Nicolas ayant trouvé la pêche est remonté à la seconde place à seulement 20 point derrière moi tandis que Nico es 3ème.  Je tiens donc à remercier le BCC pour le travail au top, à la fois dans l’organisation et la recherche de sponsors, mais aussi à remercier les partenaires permettant d’obtenir de superbes dotations. J’attends maintenant le street de l’année prochaine, certainement en tant que commissaire ce coup-ci ;).

Le Breizh Carna Club tient à remercier tous les intervenants dans la réussite de sa première édition à cet endroit. Les compétiteurs, fidèles, dont beaucoup sont venus de la région de Redon en nous prouvant ainsi leur attachement à nos actions, d'autres d'encore plus loin comme le Morbihan, Nantes ou la région parisienne. Les bénévoles sans qui rien n'est possible, ceux de l'AAPPMA de l'Union des pêcheurs de Rennes, de la Fédération de pêche d'Ille et Vilaine et bien sur notre sympathique équipe du Breizh Carna Club!

Je tiens donc à remercier le Breizh Carna Club. Les partenaires institutionnels, la mairie de Betton, l’AAPPMA de l'Union des pêcheurs de Rennes, la Fédération de pêche d'Ille et Vilaine qui nous ont apporté leur aide. Merci à tous les sponsors qui croient en nous et dont la générosité nous permets de vous offrir de beaux lots, Intuition, Franck Sakura, Navicom Fishing, Fiiish, Flashmer, les magasins ALRE Pêche et Chasse, La Clef des Champs - Saison de pêche, Dinan Pêche, Evasion Marine et Etoo- L'architecte de votre image, encore un grand bravo à tous et à bientôt  à notre grande braderie pêche à Poligné le dimanche 4 mars 2018 ! pour le travail au top, à la fois dans l’organisation et la recherche de sponsors, mais aussi à remercier les partenaires permettant d’obtenir de superbes dotations. J’attends maintenant le street de l’année prochaine, certainement en tant que commissaire ce coup-ci ;).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now