BREIZH CARNA CLUB 2016 - LP

Sortie Club Guerledan  2018: sur l’eau et dans l’eau

Comme chaque année, le Breizh Carna Club organisait sa sortie annuelle en bateau le week-end du 7/8 octobre. Cette année, comme l’année dernière, nous avons jeté notre dévolu sur le Lac de Guerlédan. Ce lac ouvre à la pêche seulement 5 week-ends  cette année, nous avions donc réservé notre gîte relativement tôt. Malheureusement, cette année une manche du championnat de France FFPS était organisée au même endroit avec une 40aine de bateaux attendue, nous étions loin d’être seul sur l’eau.

Le rdv est donné autour de 9h au bord du lac le samedi matin. Pas trop tôt car certains viennent de loin, et puis de toute façon on est là pour 2 jours, aucune raison de se presser.  

Le mise à l’eau étant impossible à Tregnanton, la mise à l’eau de la compétition étant prévu à Beau Rivage, certains se rabattent sur Landroannec alors que d’autres décident de passer après les compétiteurs.

Démarrage de la pêche vers 10h, celle-ci est plutôt lente, seulement quelques perchettes que l’on voit en masse à l’echo et un poisson sympa décroché au premier lancer pour certains. Paul à Landroannec débloque la situation et trouveras ce qui sera le pattern de la mâtinée : le lipless. Avec Fred il feront même un doublé.

On est alors nombreux à passer sur cette technique. On laisse le leurre descendre au fond, scion au ras de l’eau, tirée en diagonale et on relâche pour recoller aux herbiers. On enchainera alors les touches, principalement des brochets, dans le lot une perche de 37

et plusieurs poissons entre 50 et 60, avec quelques uns qui sortent du lot

Face à ce pic d’activité les compétiteurs se rapprochent de nous.

Il est 13h, il pleut beaucoup, on décide alors de faire la pause déjeuner. Certains sur Tregnanton et d’autres à Landroannec. De notre point de vu on voit alors plusieurs poissons s’enchainer par les compétiteurs.

On repart mais on décide d’éviter la foule, tout le monde se rejoint sur Tregnanton, zone hors compétition.

L’après-midi sera plus calme avec un temps vraiment exécrable. Une pêche lente près des cassants permettra tout de même de rentrer quelques poissons sympa.

Fin de journée, il temps de rentrer au gîte, pour se sécher, se réchauffer et bien sûr parler pêche ! (et accessoirement prendre l’apéro). Les discussions vont bon train : anecdotes, histoires perso, baisse des ventes de cartes etc…

En entrée/plat/fromage : une raclette des familles. La première de l’année pour beaucoup, mais pas pour tous (la dite personne est au premier plan…).

On remerciera jamais assez le cuistot, Christophe, ayant eu la brillante idée de finir sur une touche légère avec une salade de fruits.

Il est environ une 1h00 quand tout le monde est couché pour un réveil programmé autour de 8h le lendemain.

Le dimanche, petit dej rapide et rangement/nettoyage du gîte et départ pour une mise à l’eau autour de 9h. La tempête est passée et on constate via les pompes de cale que beaucoup d’eau est tombée.

Le réveil n’est pas simple pour certains (c’est lui qui faisait le malin sur la photo précédente…)

Tout le monde se retrouve sur Landroannec. La pêche est différente, et c’est au shadtail que la pêche se fait. Nous rentrerons plusieurs poissons entre 55 et 60. Certains en revanche feront mieux.

Et mention spécial à un de nos jeunes, Karl, qui sortira le big fish du week-end avec un super poisson de 96cm (il est heureux le gars…). C’est d’autant plus un plaisir qu’il buvait les conseils le samedi, et a su parfaitement utiliser le leurre fourni par son capitaine le dimanche pour nous extraire ce poisson.

Bref, un week-end bien sympa, pleine de discussions (pêches bien sûr), de convivialité et en plus avec quelques poissons coopératifs malgré le nombre de bateaux sur l’eau  ;)

A l’année prochaine,

Max

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now