BREIZH CARNA CLUB 2016 - LP

Le Breizh Carna Club s'invite au GUNKI Iron Tournament

Vendredi 22 Septembre,

 

C'est avec une grande fierté que Jonathan, Jorge et moi-même prenons le chemin de la gare de Rennes.

Après plusieurs mois d'attente, des heures de préparations et des moments de doutes il est temps pour nous de se mêler à la plus grande compétition de street-fishing du monde. Et le décor est planté, une fois de plus Rotterdam sera notre terrain de jeu

Tout périple digne de ce nom se doit d'être alimenté de péripéties haletantes, et je dois dire que nous avons commencé fort !

1h de correspondance entre 2 gares Parisiennes, c'est un peu comme passer le radar à 96km/h (ça peut passer!). Et il s'en est fallu de peu !

Alerte au colis suspect à Montparnasse, un taxi mou du slip, une breizh mobile à traîner... le cocktail était réuni pour rater le Thalys.

Et cette fois on peut remercier la SNCF pour ses retards légendaires qui nous aura permis de monter in extrémiste dans le compartiment bagages où nous voyagerons au confort minimaliste.

 

L'arrivée à Rotterdam sonna en gare et il nous fallut pas plus de 10mn pour rejoindre l’hôtel.

Après un voyage usant à courir après le temps qui passe, Jonathan ne peut s'empêcher de nous faire son 1er caprice... Un kebab à 1h30 du matin, le réveil va piquer.

Le rdv est donné, 8h au Tillemade 99 à Rotterdam. Lieu mythique de l'Iron, regroupement annoncé de pêcheurs fous !

 

Très vite nous sommes baigné dans l'ambiance, ça parle stratégie d'un côté, technique de l'autre. Chacun regarde minutieusement son matériel, espérant que celui-ci sera la clé d'un poisson trophée.

 

La Bretagne est représentée fièrement, 3 Gwen ha du arbore la place et déjà les 1ères discussions avec nos voisins se créent.

Le briefing approche et Frédérique Jullian accompagné de Yannick Line mènent d'une main de maître cet exercice où chaque règle est revue.

Le top départ approche, nos prochaines 24h ne sonneront que sous le son répété de lancer et du leurre qui touche l'eau.

 

Et face à cette étendue d'eau qui se dresse devant nous, nous choisirons la facilité, celle que nous savons pêcher pour commencer.

Direction les canaux de la ville et ses écluses.

La pêche est dure et les 1ers échos le sont aussi. A priori une équipe se distingue des autres, nos collègues polonais de chez Gunki ont trouvé les aspes qui se laissent leurrer les uns après les autres.

 

De notre côté nous n'arriverons à rentrer que du petit sandre... brochets et perches nous évitent malheureusement.

 

 

Dimanche 24 septembre 00h00,

 

Déjà l'heure de retrouver le Tillemade 99, 1ère confrontation devant le classement où notre équipe ne demande qu'à apparaître.

Le tirage au sort des binômes commence et le verdict tombe, nous passerons la nuit avec la team New Fishing Génération... des voisins Belges !

Après des présentations rapides car le marathon va reprendre, nous prenons la route tous les 6 où sur le chemin nous posons la stratégie de la nuit. L'état d'esprit et la joie de nos nouveaux co-anglers nous permet de pêcher dans la bonne ambiance et la nuit en oublie sa dureté.

 

C'est alors qu’aux abords d'une des écluses de la ville qui donne sur le fleuve et après avoir sorti quelques petits sandres égarés, Jorge ressent une châtaigne qu'il sanctionnera d'un ferrage de cow-boy. La tension est à son comble quand le poisson prisonnier tente désespéramment de rejoindre le courant du fleuve et dans un ultime baroude d'honneur, celui-ci s'avouera vaincu. Nous pouvons enfin déplier cette épuisette de 4,10m pour épuiser ce poisson du haut des impressionnantes berges de Rotterdam.

 

Nous avons enfin, et après autant d'heure de recherches, ce poisson qui débloquera notre compteur !

 

Ce sandre Hollandais, fuselé comme un missile et accusant 66cm nous ouvre les portes tant rêver du classement officiel du GUNKI Iron Tournament !

Malheureusement pour nous, la suite de l'aventure ne sera pas aussi folle que cette nuit.

La fatigue, l'usure et le manque de touche nous reconduira assez vite au QG de l'Iron, où de nombreuses équipes déjà présentes profites des rayons du soleil pour se laisser guider dans un sommeil si mérité.

Le Verdict est déjà sur le point de tomber, radio pêche s'est allumé et les 1ères spéculations tombent.

Frédérique Jullian et Yannick Line décident enfin de briser le silence reposant du dôme pour annoncer les vainqueurs de la 3ème édition du GUNKI Iron Tournament !

 

1er Gunki Poland

2ème TIK TAK BOOM

3ème ILLEX

Cette compétition est une consécration pour tous compétiteurs de street-fishing et voir un jour son nom affiché au Hall Of Fame de l'Iron est un rêve.

Une expérience que je referai sans hésiter tellement l'atmosphère est envoûtante pour tous pêcheurs.

Et je peux vous l'assurer, dorénavant il faudra compter sur le Breizh Carna Club.

Anthony T.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now